Share

Vous souhaitez vous lancer et ouvrir votre propre garage automobile ? Cet article est là pour vous y aider. Trouver le financement, entreprendre les démarches, promouvoir votre nouveau business… Voici les questions à vous poser et la marche à suivre pour sauter le pas et ouvrir votre garage.

 

Ouvrir un garage automobile

 

INDEX

 

1. Le marché de la réparation automobile en croissance

 

2. Ouvrir un garage automobile, quels sont les prérequis ?

3. Les démarches à entreprendre pour ouvrir son garage

4. Faire la publicité de votre garage

 

 

Le marché de la réparation automobile en croissance

 

Depuis ces dernières années, le marché de l’entretien et de la réparation automobile en France est en croissance. Les raisons ? Toujours plus de véhicules mais aussi de plus en plus de véhicules anciens, qui demandent plus d’entretien que les modèles récents. Autre point à prendre en compte : l’innovation automobile. Les véhicules présentent aujourd’hui des caractéristiques techniques que les mécaniciens amateurs ne peuvent plus réparer eux-mêmes… Ils doivent donc faire appel à des professionnels. Un bon point pour vous ! Selon l’Insee, l’automobile représente le deuxième poste de dépenses des ménages après leur logement. Tous ces aspects constituent autant de bonnes raisons d’ouvrir votre garage en partant confiant quant à vos chances de réussite !

 

reparation automobile

 

Attention toutefois, qui dit marché en croissance dit également marché concurrentiel. Avant de vous lancer, il est primordial de réaliser une étude de marché approfondie qui permettra de vérifier que le marché local n’est pas saturé et qu’il peut laisser sa chance à un nouveau venu. Pour être capable de diriger un garage, certaines compétences sont également nécessaires et il est toujours bon de faire preuve de créativité pour trouver des moyens de se différencier de la concurrence. Vous êtes prêts ? On y va.

 

 

Ouvrir un garage automobile, quels sont les prérequis ?

 

Faut-il avoir un diplôme pour ouvrir un garage automobile ?

 

Sachez que pour pouvoir ouvrir un garage, avoir un diplôme n’est pas indispensable ! Si vous possédez un diplôme de mécanicien automobile (CAP, BTS ou Bac Pro), très bien. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours vous lancer tant que vous justifiez d’une expérience en tant que mécanicien automobile d’au moins 3 ans. À noter que ces prérequis peuvent être possédés par le gérant ou par l’un des salariés.

 

etudiant

 

Attention cependant si vous choisissez de devenir franchisé : certaines enseignes exigent une expérience minimum en tant qu’entrepreneur ou manager. Gardez aussi en tête qu’un garagiste est tenu à une obligation de résultat et doit pouvoir garantir un niveau de sécurité dans son travail. La maîtrise de certaines compétences techniques est donc nécessaire. Au-delà de la technique, d’autres qualités sont également nécessaires pour pouvoir gérer efficacement une affaire : sens du commerce, aptitude au management d’équipes, connaissances en gestion financière… 

 

Si vous souhaitez vous orienter vers la voie de la mécanique automobile, par ici pour lire notre article sur les formations pour devenir mécanicien.

 

Quel est l’investissement de départ à prévoir ?

 

À l’ouverture d’un garage automobile, un investissement de départ est nécessaire, aussi bien si vous décidez d’ouvrir un garage indépendant que si vous choisissez de devenir franchisé. Selon les franchises, le montant de l’apport personnel exigé peut varier. Sachez aussi que des droits d’entrée vous seront demandés. 

 

investissement de depart

 

Au total, l’investissement requis peut être compris entre 100 000 et 400 000€. Ce montant englobe l’achat de tout le matériel et outillage de réparation et d’entretien ainsi que tout l’équipement du garage, un équipement plutôt coûteux car de plus en plus sophistiqué pour répondre aux besoins techniques des nouveaux véhicules.

 

Quelles sont les questions à se poser ?

 

Vous avez vérifié que vous avez l’expérience requise et les fonds nécessaires au lancement de votre activité de garagiste ? C’est parfait. Maintenant, il est important de prendre conscience que l’ouverture d’un garage représente une décision importante qui aura un impact conséquent sur votre vie professionnelle et personnelle

 

Questions a se poser

 

Posez-vous donc les bonnes questions : êtes-vous prêt à vous lancer dans l’aventure et à vous mettre dans la peau d’un entrepreneur ? Pensez-vous avoir le mental nécessaire et la personnalité adaptée pour diriger des équipes et gérer une entreprise ? Votre vie personnelle est-elle en adéquation avec votre projet professionnel ?

 

Si vous pouvez assurément répondre “oui” à chacune de ces questions, alors il est temps de vous lancer et de commencer à entreprendre les démarches pour ouvrir votre garage !

 

you can do it !

 

 

Les démarches à entreprendre pour ouvrir son garage

 

Réaliser une étude de marché

 

Vous êtes enfin prêt à vous lancer ? La première étape est la suivante : réaliser une étude de marché approfondie. En effet, avant d’entreprendre un quelconque projet de création d’entreprise, il est indispensable d’étudier son marché pour se rendre compte plus précisément de l’offre et de la demande. La concurrence sur le marché de l’automobile est rude et l’on compte pas moins de 44 000 centres auto au total en France.

 

Si vous souhaitez vous lancer sur un marché local, il vous faut analyser le secteur de la réparation automobile et de l’entretien dans votre région. Combien avez-vous de concurrents dans la zone ? Quels sont les prix pratiqués ? Quels sont vos fournisseurs potentiels ? Comment se caractérise votre cible ? Quels sont ses besoins ? Quelles sont les réglementations qui régissent le marché local ?

 

etude de marche

 

Une fois que vous avez obtenu toutes les réponses à ces questions et que celles-ci démontrent clairement le potentiel économique de votre projet, vous pouvez passer à l’étape suivante.

 

Si vous n’êtes pas tout à fait à l’aise avec la création d’entreprise, pas de panique. Avant toute démarche, il faudra vous rendre à la Chambre de Commerce de votre ville pour savoir si votre projet est viable. Vous devrez passer par un stage de gestion obligatoire qui vous permettra de vous sensibiliser aux difficultés éventuelles auxquelles votre entreprise peut faire face. À la fin de ce stage, vous aurez les idées plus claires quant aux modalités d’ouverture de votre garage et vous pourrez déjà avoir une idée de l’emplacement que vous allez choisir. 

 

Choisir votre statut juridique

 

Une fois que vous avez étudié votre marché de manière approfondie et dans le cas de l’ouverture d’un garage indépendant, il faut réfléchir à la forme juridique que va prendre votre garage. Deux possibilités s’offrent à vous : ouvrir votre garage en tant qu’auto-entrepreneur ou créer une société.

 

Si vous choisissez d’être auto-entrepreneur, l’avantage principal est avant tout financier. Vous pouvez démarrer votre activité avec moins de frais et vous bénéficiez d’un régime fiscal et d’un régime social avantageux. Néanmoins, votre patrimoine personnel n’est pas protégé, ce qui peut donc avoir un impact sur votre vie personnelle.

 

Si vous choisissez de créer votre société, vous devrez tenir une comptabilité minutieuse et vous aurez des charges fiscales et sociales plus importantes. Cependant, créer une structure indépendante permettra de protéger votre patrimoine personnel et donc de mieux séparer votre projet professionnel de votre vie personnelle. Au-delà de ça, le fait d’avoir affaire à une véritable société est plus rassurant pour les clients, cela vous apporte plus de crédibilité. Votre société peut ensuite être créée sous la forme d’une SARL (Société à Responsabilité Limitée) ou encore d’une SASU (Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle). Prenez le temps de vous renseigner correctement sur les formes juridiques existantes car chacune a ses propres modalités qui peuvent être plus ou moins adaptées à vos besoins.

 

choisir son statut juridique

 

Ouvrir un garage indépendant ou devenir franchisé ?

 

Si vous souhaitez ouvrir un garage, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez choisir d’ouvrir un garage indépendant ou de devenir franchisé d’une enseigne automobile existante comme Norauto, Speedy, Point S… Pour vous aider à prendre cette décision, voici un état des lieux des avantages et inconvénients de la franchise.

 

Les avantages de la franchise :

  • Vous bénéficiez de la notoriété de la marque
  • Vous profitez du savoir-faire et de l’accompagnement de l’enseigne 
  • Vous avez une rentabilité quasi-certaine
  • L’investissement de départ est moins conséquent que pour un garage indépendant

 

Les inconvénients de la franchise :

  • Vous devez payer un droit d’entrée et des redevances
  • Vous êtes contractuellement lié à l’enseigne et avez donc des obligations 

 

Une fois cette décision prise et quelle qu’elle soit, deux nouvelles possibilités : monter votre affaire de A à Z ou reprendre un garage existant. La seconde option est nettement avantageuse puisque le garage possède déjà sa clientèle et sa notoriété, et les frais de départ sont bien souvent plus faibles, donc il est plus facile de démarrer. 

 

Si vous choisissez de devenir franchisé, la suite consiste à prendre contact avec l’enseigne que vous voulez rejoindre. Il existe deux types de réseaux de franchises : les garages de réparation rapide comme Midas ou Speedy, et les centres auto tels que Euromaster ou Norauto qui sont davantage spécialisés dans la vente d’accessoires et de pièces détachées en plus de certaines activités de maintenance. 

 

 

Les principales enseignes de franchises automobiles et leurs modalités d’adhésion

 

 

Euromaster

logo euromaster

 

Euromaster est une filiale du groupe Michelin qui possède plus de 2300 centres d’entretien en Europe, dont 800 en franchise. Les franchisés profitent de la très forte notoriété de l’enseigne et ont accès à un portefeuille de clients professionnels.

 

Euromaster met en place un programme d’accompagnement pour ses franchisés avec au démarrage : une mise aux couleurs complète du point de vente, une formation personnalisée sur le site, une aide à la réalisation des supports de communication et la mise à disposition d’un coordinateur dédié. Au quotidien, les franchisés bénéficient ensuite de l’aide d’un animateur pour dynamiser l’activité et du soutien d’une équipe Franchise depuis le siège.

 

Pour devenir franchisé, Euromaster privilégie le profil de garagistes spécialisés en pneumatique déjà installés, l’investissement de départ est donc plus faible que pour d’autres franchises.

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 30 000€
  • Droits d’entrée : 15 000€
  • Redevances fonctionnement : 2.5% du CA total (sauf pneus VI : 1%)

 

Plus d’informations sur https://www.euromaster.fr/franchise

 

Norauto

logo norauto

 

Norauto est un réseau de centres automobiles bien connu appartenant au groupe Mobivia, qui possède 380 centres à travers la France, dont plus de 125 en franchise. Avec 47 ans d’expérience métier dans le centre automobile et une histoire de plus de 10 ans en franchise, l’enseigne est certainement l’une des premières à venir à l’esprit lorsque l’on pense à ouvrir un garage franchisé.

 

Trois options : vous pouvez créer un centre Norauto, reprendre un garage Norauto ou rejoindre Norauto avec votre activité existante. Sur le site de Norauto Franchise, vous pouvez consulter une carte de France indiquant les opportunités d’ouverture ainsi que les opportunités de reprise de garages existants. Si aucune ne vous convient, vous pouvez aussi proposer un emplacement depuis un formulaire en ligne.

 

Norauto propose aux franchisés un programme de formation pour démarrer leur activité. La première, au siège, dure une semaine et permet de rencontrer l’équipe avec laquelle vous travaillerez. Certaines bases vous seront présentées : gestion, recrutement et management, concurrence… Ensuite, c’est une formation pratique d’au moins 3 mois qui vous attend. Celle-ci sera plus personnalisée et visera à travailler sur vos points faibles. Vous serez aussi formés aux outils informatiques et à la prise en charge des clients. La dernière s’étend sur 15 jours et vous aide à prendre votre garage en main pendant les premiers jours d’activité avec un formateur à vos côtés. Par la suite, vous aurez accès, chaque semestre, à un catalogue pour vous aider sur tous les sujets concernant les métiers d’un centre auto. 

 

Pour démarrer votre projet de franchise Norauto, les étapes sont les suivantes :

  • Premier contact : découverte de Norauto Franchise
  • Validation de la candidature (réunion d’information, rencontre franchisés, stage découverte)
  • Emplacement (recherche, faisabilité, validation)
  • Signature du contrat de réservation
  • Montage projet (financement, création de société, autorisations, travaux…)
  • Signature du contrat de franchise
  • Formation (de 1 à 5 mois)
  • Ouverture du centre Norauto

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 100 000€
  • Droits d’entrée : 20 000€
  • Redevances fonctionnement : 1.9 à 3% du CA
  • Redevances publicité : 2%

 

Plus d’informations sur www.norauto-franchise.com

 

Speedy

logo speedy

 

Speedy est un réseau français de centres d’entretien et de réparation rapide automobile. Forte d’une expérience de 40 ans, l’enseigne développe son réseau de franchisés depuis maintenant 26 ans et compte au total 556 centres au total dont 226 en franchise, à la fois en France et à l’étranger. Chez Speedy, vous avez la possibilité de créer un centre ou d’en reprendre un. Vous pouvez retrouver une carte des opportunités sur leur site web dédié aux franchisés.

 

Pour ouvrir un centre Speedy, nul besoin d’être un expert en mécanique. L’enseigne recherche surtout des passionnés de l’automobile, qui ont un sens commercial développé et le goût d’entreprendre et de manager.

 

Speedy met également en place un programme de formation qui vise à accompagner les franchisés dans leur aventure. Technique, commerce, management, gestion, sécurité… Autant de domaines sur lesquels l’enseigne peut épauler ses collaborateurs.

 

Voici dans l’ordre les étapes à passer pour devenir franchisé Speedy :

  • Prise de contact et attribution d’un interlocuteur
  • Invitation à un rendez-vous et à une réunion d’information
  • Définition du projet avec le département franchise
  • Signature de la demande de franchise et réservation d’une zone
  • Assistance à la constitution des dossiers administratifs et financiers
  • Formation : immersion en centre Speedy et en centre de formation
  • Ouverture du centre et signature du contrat de franchise

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 50 000€
  • Droits d’entrée : 20 000€
  • Redevances fonctionnement : 5% du CA HT hors CA pneumatiques
  • Redevances publicité : 5% du CA HT hors CA pneumatiques

 

Plus d’informations sur www.franchise.speedy.fr 

 

Feu Vert

logo feu vert

 

Feu Vert un réseau français de 457 centres auto en Europe, dont 350 en France. Les centres Feu Vert sont essentiellement implantés sur les parkings d’hypermarchés et dans les zones commerciales et c’est ce qui fait son succès. Aujourd’hui, ce sont 177 centres franchisés au total avec un chiffre d’affaires moyen de 1,4 million d’euros HT, nul doute que la notoriété de l’enseigne n’est plus à prouver.

 

Pour ouvrir une franchise Feu Vert, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez soit choisir d’ouvrir un établissement Feu Vert Centre Auto qui présente à la fois une surface de vente et un atelier mécanique, soit choisir d’ouvrir un établissement Feu Vert Services qui contient uniquement un atelier de réparation rapide sans surface de vente. Vous trouverez sur le site Franchise Feu Vert une carte des opportunités présentant les localisations à fort potentiel.

 

Feu Vert met en place un programme d’accompagnement et de formation pour ses franchisés. Les futurs franchisés bénéficient d’un accompagnement personnalisé et permanent pour les aider dans le lancement de leur activité. Parallèlement à ça, 12 semaines de formation au total sont prévues pour les nouveaux franchisés afin de leur apprendre les bases du métier, au siège social mais surtout directement sur le terrain. Chez Feu Vert, vous pouvez très bien ouvrir un centre franchisé sans avoir toutes les compétences nécessaires, les formations sont là pour combler vos faiblesses. Ce que recherche surtout l’enseigne, ce sont des collaborateurs qui ont une âme d’entrepreneur, de commerçant et de manager. 

 

Le processus pour devenir franchisé Feu Vert suit les étapes suivantes :

  • Entretien individuel au siège social avec les Responsables Franchises
  • Entretiens avec les franchisés 
  • Stage de découverte d’une semaine dans un Centre Auto Feu Vert
  • Rendez-vous de validation avec le Directeur du Réseau Franchise 

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 150 000€
  • Droits d’entrée : 20 000€
  • Redevances fonctionnement : en moyenne 4,6% du CA HT, dégressif par paliers
  • Redevances publicité : 2,5% du CA HT pour la communication nationale

 

Plus d’informations sur www.franchisefeuvert.fr 

 

Midas

logo midas

 

Né aux Etats-Unis, Midas est un réseau de centres d’entretien et de réparation automobile appartenant au groupe Mobivia et faisant partie de la catégorie des services rapides de proximité. L’enseigne possède une expérience de plus de 55 ans en tant que franchiseur et ce sont plus de 2700 centres qui sont répartis dans le monde sur 20 pays.

 

Si vous souhaitez devenir franchisé Midas, trois possibilités se présentent : la création d’un centre, la reprise d’un centre ou la transformation de votre garage en centre Midas. Dans tous les cas, vous bénéficiez de l’accompagnement des équipes Midas dans le développement de votre projet mais aussi une fois votre activité démarrée. Vous serez entre autres aidé sur la réalisation de votre étude de marché, sur l’aménagement de votre futur centre et sur les démarches de financement.

 

En parallèle, l’enseigne propose un programme de formation à la fois théorique et pratique pour vous permettre de consolider vos compétences en matière d’automobile et de management. Même une fois votre centre ouvert, vous pourrez bénéficier de cette formation en continu.

 

Le parcours pour devenir franchisé Midas se déroule comme suit :

  • Réunion d’information au siège social
  • Entretien de recrutement avec le Directeur de Zone
  • Stage de découverte de 2 jours dans un centre Midas 
  • Détermination du site géographique et signature du contrat de franchise
  • Elaboration du prévisionnel et constitution du dossier de financement
  • Formation de 6 semaines avant ouverture du centre

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 60 000€
  • Droits d’entrée : 25 000€
  • Redevances fonctionnement : 5% du CA HT
  • Redevances publicité : 5% du CA HT

 

Plus d’informations sur http://franchise.midas.fr

 

Point S

logo point s

 

Point S est un réseau de plus de 550 centres auto indépendants sur toute la France avec un total de 450 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’enseigne est également présente dans de nombreux pays d’Europe et travaille depuis 2011 son développement à l’international sur les continents américain, africain et asiatique.

 

Pour devenir franchisé Point S, deux possibilités. La première : ouvrir un centre auto Point S classique, avec une partie entretien et réparation ainsi qu’un espace de vente en libre-service. La seconde : ouvrir un centre Point S City, un nouveau concept de l’enseigne lancé en 2016. Ce second type de centre est un bon moyen d’apporter un complément d’activité si vous possédez déjà une carrosserie, un garage, une station-service ou même une concession automobile, l’objectif étant de s’implanter en centre-ville pour être toujours plus proche des clients. Pour cette catégorie de centres, les droits d’entrée et la redevance publicitaire sont réduits et les droits d’enseigne sont plafonnés. Un bon moyen de pouvoir profiter de la notoriété d’une grande enseigne à des conditions financières avantageuses !

 

Important à savoir : tous les franchisés Point S deviennent actionnaires du réseau et doivent s’acquitter de la somme de 2 000€ TTC à leur entrée au réseau.

 

Pour devenir franchisé Point S, vous passerez par toutes ces étapes :

  • Formulaire en ligne à compléter
  • Réception d’une plaquette de présentation du réseau
  • Dossier de candidature complet à constituer
  • Entretien avec le Chargé de Développement régional
  • Réalisation par l’enseigne d’une étude projet et d’une étude prévisionnelle 
  • Remise du Document d’Information Précontractuelle
  • Signature du contrat réseau Point S
  • Constitution du rétro-planning d’intégration au réseau
  • Formation initiale d’une semaine minimum
  • Inauguration de votre centre Point S

 

Conditions financières du contrat :

  • Part financière pour devenir actionnaire : 2 000€ TTC
  • Apport personnel demandé : 60 000€
  • Droits d’entrée : 9 400€
  • Redevances fonctionnement : 8 400€ HT par an
  • Redevances publicité :4000€ HT par an

 

Plus d’informations sur www.points.fr/reseau/devenir-adherent.html 

 

Etape Auto

logo etape auto

 

Appartenant au groupe Groupauto, Etape Auto est un réseau de centres auto de proximité dédié aux villes de 5 à 30 000 habitants. Au total, 60 centres sont répartis sur toute la France. Un déploiement moins important que ses concurrents mais des prix pratiqués plus compétitifs que la réparation traditionnelle.  

 

Pour devenir franchisé, Etape Auto n’exige aucun diplôme mais recherche des personnes dotées d’aptitudes dans le domaine de l’entretien automobile. Vous pouvez être salarié d’un centre auto, commerçant ou simplement passionné d’automobile. Si vous souhaitez vous tourner vers Etape Auto pour ouvrir votre franchise, commencez par compléter le questionnaire en ligne de création d’un centre auto. 

 

Etape Auto propose un programme de formation pour aider ses franchisés à démarrer l’activité de leur garage : 1 mois de formation en magasin avant ouverture du centre et différents types de formations tout au long de l’année sur la gestion quotidienne du centre en tant que chef d’entreprise, l’animation du magasin ou encore l’offre de services techniques. Chaque franchisé a également un interlocuteur régional dédié qui lui rend visite plus de 15 fois par an pour lui apporter un soutien et le guider si nécessaire dans la gestion du centre.

 

Conditions financières du contrat :

  • Apport personnel demandé : 60 000€
  • Droits d’entrée : 15 000€
  • Redevances fonctionnement : 2% du CA HT
  • Redevances publicité : 0

 

Plus d’informations : www.etape-auto.fr/site-Etape_Auto-page-351-1591-Nous-rejoindre.html

 

Trouver le financement

 

Si vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture de votre garage, il est évident qu’il va falloir penser au financement, aussi bien dans le cadre d’un garage indépendant que dans celui d’une franchise. Il sera primordial de déterminer les besoins financiers de votre projet pour passer ensuite à la recherche de financement. Ce business plan devra tenir compte de l’aménagement, de l’achat des stocks et du besoin en fonds de roulement. Dans le cas d’une franchise, il faudra également inclure les droits d’entrée. Sachez cependant que la plupart des franchises proposent un accompagnement dans la recherche de financement pour leurs franchisés.

 

trouver le financement

 

La démarche la plus courante consiste à demander un prêt à un organisme bancaire. Pour cela, vous devez préparer votre projet à fond pour maximiser vos chances d’obtenir ce prêt. Néanmoins, la plupart des banques exigent un apport personnel d’au moins 15 à 20% du montant de l’emprunt demandé. 

 

Si vous vous apercevez que vous ne disposez pas de l’apport personnel nécessaire au lancement de votre activité, vous pouvez toujours vous adresser à vos proches qui pourront peut-être vous apporter le complément nécessaire si vous leur prouvez la viabilité de votre projet. C’est ce qu’on appelle la “Love Money”. Ce financement permet également de rassurer le banquier qui sera plus facilement convaincu par la viabilité de votre projet s’il constate que votre entourage vous fait confiance. À savoir que ce type d’investissement donne certains droits aux actionnaires, comme par exemple celui de percevoir des dividendes si l’activité devient rentable. 

 

Certains organismes peuvent également vous aider à financer votre projet en vous octroyant un prêt d’honneur. Il s’agit d’un prêt à taux 0 que vous vous engagez à rembourser sur l’honneur, et ce même si votre projet n’aboutit pas (le prêt étant accordé à l’entrepreneur et non à l’entreprise). Le montant des prêts d’honneur n’excède pas 100 000€ mais peut vous être très utile si vous recherchez un complément d’apport. Sachez toutefois que les délais de remboursement des prêts d’honneur sont relativement courts et ce genre de prêt a donc un impact non négligeable sur les débuts d’activité de l’entreprise.

 

Si vous êtes inscrits sur la liste des demandeurs d’emploi, vous aurez également la possibilité de faire une demande pour obtenir l’ARCE : Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise. Cette aide est proposée par Pôle Emploi et vise à encourager l’entrepreneuriat. En quoi ça consiste ? Le créateur d’entreprise indemnisé reçoit 45% de ses droits au chômage restants en deux versements. Le premier est accordé au moment de la création d’entreprise, le second six mois plus tard, après preuve de l’existence toujours effective de l’entreprise. Un excellent moyen d’obtenir rapidement des fonds pour démarrer son activité, d’autant que les 55% restants des indemnités peuvent être retrouvés en cas d’arrêt de l’activité de l’entreprise.

 

Trouver un local

 

Pour pouvoir exercer votre activité, il vous faudra trouver un local commercial, qui devra pouvoir accueillir tous les équipements et installations nécessaires à votre garage. La recherche de votre local dépendra de votre étude de marché et de la zone géographique dans laquelle vous souhaitez vous implanter. Deux options s’offrent à vous : l’achat d’un local ou bien la location avec option d’achat, selon les moyens financiers dont vous disposez. 

 

trouver un local

 

Définir vos prestations

 

Vous voilà très bientôt prêt à démarrer votre activité ? Avant cela, il va falloir que vous définissiez les prestations que vous allez proposer dans votre garage, dans le cas où vous décideriez d’ouvrir un garage indépendant. Pour cela, prenez le temps de benchmarker vos concurrents, c’est à dire d’étudier les services qu’ils proposent et les prix qu’ils pratiquent. Faites également preuve de créativité : si vous êtes implanté dans une zone concurrentielle, trouvez des moyens de vous démarquer en proposant des prestations inédites, des prix attractifs, des concepts innovants… Tout ce qui pourra vous faire sortir du lot et apporter de la valeur ajoutée à votre garage !

Sachez aussi que de plus en plus de clients prennent l’habitude d’acheter leurs pièces et accessoires auto en ligne. Tenez compte des habitudes de votre cible ! Vous pouvez par exemple proposer des services de réparation et de maintenance en atelier et proposer des pièces détachées, accessoires et pneus en vente en ligne.

 

Rechercher vos fournisseurs

 

Une fois que vous avez trouvé votre local et que vous avez défini vos prestations, vous allez devoir rechercher des fournisseurs à la fois pour vos produits et pour votre équipement. Pensez à établir une liste exhaustive des installations et accessoires dont vous aurez besoin pour la réalisation de vos services. Et si vous avez l’habitude d’acheter en ligne, notre article sur les sites d’équipements et outillages pour garages à connaître pourra vous être utile.

 

Entreprendre les démarches de lancement

 

Une fois que vous avez pris toutes les décisions qui vont vous permettre de vous lancer, il est temps de passer aux démarches administratives. Premièrement, il vous faut rédiger les statuts juridiques de votre garage avec le nom du garage, l’adresse du lieu d’activité (du siège social), la forme juridique de votre entreprise et l’objet social du garage.

 

Ensuite, vous devez publier une annonce légale dans le JAL (Journal d’Annonces Légales), puis vous devez déposer le capital social dans une banque sur un compte professionnel. Enfin, vous pouvez immatriculer votre entreprise au Registre du Commerce et des Sociétés. Pour cela, vous devez vous adresser au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) dont vous dépendez. 

 

lancement de votre garage

 

Ça y est, vous voilà maintenant lancé dans le monde professionnel de l’automobile ! Pour vous aider à vous y retrouver dans ce secteur régi par certaines réglementations et spécificités, sachez qu’il existe plusieurs organisations spécialisées qui pourront vous être utiles. Par ici pour découvrir les organismes de la réparation automobile à connaître.

 

 

Faire la publicité de votre garage

 

Ça y est, votre garage est lancé ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à faire connaître votre garage autour de vous pour attirer de la clientèle. Pour ça, il va falloir mettre en place quelques actions de communication. Que vous soyez habitué au digital ou plus à l’aise avec les canaux physiques, il existe de très nombreuses façons de faire de la publicité. Voici quelques exemples qui pourront vous donner des idées.

 

publicite garage automobile

 

Le bouche à oreilles

bouche a oreilles

 

Cela va sans dire, mais le fait de parler du lancement de votre nouvelle affaire autour de vous vous permettra de former votre première clientèle. Utilisez votre réseau de connaissances, vos amis, votre famille et demandez-leur d’en parler autour d’eux. Car il faut bien commencer quelque part ! Et ne dit-on pas que le monde attire le monde ? Vos premiers clients attireront les suivants !

 

Un site internet

site internet

 

Vous le savez sans aucun doute, mais un site internet vous permettra de renforcer votre notoriété. Aujourd’hui, 7 personnes sur 10 se rendent sur internet avant de choisir un garage. Donc si vous voulez être dans la course, mieux vaut y être présent ! Je sais, ce n’est pas votre métier. Mais ça tombe bien, c’est le nôtre ! Nous avons justement créé YepGarage pour les garagistes qui souhaitent créer leur site internet rapidement et sans connaissances techniques. Nous vous mettons même à disposition un guide de démarrage pour vous aider à vous lancer. Démarrez dès maintenant votre essai gratuit d’un mois, c’est sans engagement !

 

Référencement local

referencement local

 

Sur ce sujet, nous avons consacré un article complet qui vous expliquera comment créer votre page Google My Business et profiter gratuitement et simplement d’une visibilité locale très bénéfique pour votre garage !

 

Une page Facebook

page facebook

 

Si  vous êtes à l’aise avec le digital, allez plus loin et créez votre page Facebook ! C’est un plus non négligeable qui vous permet d’entretenir les liens avec votre clientèle mais aussi d’attirer de nouveaux clients. Mais attention, il ne suffit pas de créer votre page, il faudra ensuite l’animer régulièrement ! Pour en apprendre davantage à ce sujet, découvrez comment animer votre page Facebook.

 

Les avis clients

avis clients

 

Nombre d’automobilistes choisissent leur garagiste avec attention et les avis des autres utilisateurs influent très souvent sur ce choix. C’est pour cette raison qu’il est important de convaincre vos premiers clients de vous laisser des avis sur votre site internet qui permettront de construire votre image et d’attirer plus de monde. Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes. 

 

Premièrement, vous pouvez évidemment leur demander directement une fois la prestation terminée, surtout si votre client semble satisfait par vos services. Vous pouvez aussi placer sur le comptoir un QR code que les clients peuvent scanner pour arriver directement sur la page des avis de votre garage. Encore plus astucieux : des petits accroche-rétroviseur que vous déposez avant de rendre le véhicule au client et sur lequel vous leur demandez de laisser un avis ! Soyez aussi inventif que possible pour donner envie à vos clients de partager leur avis sur votre garage.

 

Les offres promotionnelles de lancement

offres promotionnelles

 

Les offres promotionnelles sont toujours efficaces pour attirer du monde ! C’est un excellent moyen de faire venir vos premiers clients pour les fidéliser ensuite. Vous pouvez par exemple proposer des réductions sur l’achat des pneus, des forfaits de révision avantageux, des produits offerts, etc…

 

Mais pour que ces offres de lancement soient efficaces, il faut leur donner de la visibilité ! Pour ça, la signalétique extérieure est primordiale : elle permettra de cibler des prospects locaux qui passent devant votre garage. De grandes bannières sur votre établissement, des drapeaux publicitaires dans les alentours… Faites preuve de créativité pour trouver un message impactant qui donne envie de découvrir votre nouveau garage

 

Les accessoires publicitaires

cadeau

 

Offrir des accessoires publicitaires est un bon moyen de fidéliser vos clients qui, en plus, vous feront de la publicité gratuitement en les utilisant ! Pour voir des idées d’objets, jetez un oeil à notre article sur les accessoires auto. Au lancement de votre activité, vous pouvez offrir ces accessoires gratuitement, mais vous pouvez aussi par la suite les mettre en vente à l’accueil de votre garage. 

 

Organiser des événements de lancement

evenement

 

Même si ce type de communication peut vous sembler coûteux dès le lancement de votre garage, ce sont des actions déterminantes pour la suite de votre activité qui vous permettront de vous constituer une base de clients suffisante pour vous assurer un chiffre d’affaires confortable pour la suite. Et d’ailleurs, vous n’avez pas forcément à débourser des sommes astronomiques pour que votre événement soit réussi. Réquisitionnez votre équipe, vos équipements et votre ingéniosité ! Vous pouvez par exemple mettre en place des ateliers découverte de la mécanique pour les enfants, organiser des loteries et des jeux concours avec des prestations et produits offerts à la clé, ou encore des ateliers DIY pour proposer aux clients d’effectuer eux-mêmes des réparations automobiles basiques… Ne cherchez pas à faire dans le spectaculaire, concentrez-vous sur l’efficacité et faites avec les moyens que vous avez !

 

Vous voilà maintenant avec toutes les cartes en main pour vous lancer et ouvrir votre garage automobile. Si vous avez des conseils ou des retours d’expérience à partager, n’hésitez pas à les poster en commentaires !

 

 

Pour aller plus loin…

 

Pour en savoir plus au sujet des démarches administratives :

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises

https://www.cci.fr/web/creation-d-entreprise/e.guide-creation

https://bpifrance-creation.fr/

 

Pour vous aider à choisir le statut juridique de votre entreprise :

https://www.economie.gouv.fr/entreprises/entreprise-choisir-statut-juridique

 

Pour en savoir plus sur les moyens de financement : 

https://clara.pole-emploi.fr/aides/detail/arce-aide-a-la-reprise-ou-a-la-creation-d-entreprise

https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/financements/panorama-financements/comment-financer-projet-creation-dentreprise#