Share

D’après une récente étude menée par Que Choisir auprès de 3000 personnes, l’achat de pièces auto sur internet connaît une envolée spectaculaire. Du frein aux filtres en passant par les pneumatiques, tout y passe : il est temps de franchir le pas du web pour profiter de cette tendance qui va s’imposer dans notre pays.

 

achat-pieces-detachees-auto-internet

 

Les pièces détachées auto sur internet représentent 21% des achats

 

vente en ligne pieces detachees

Même si les ateliers des réseaux, garages indépendants et autres centres auto représentent la majorité des lieux d’achat des pièces auto, cette “part du gâteau” ne représentera jamais plus de 80% : en cause, les nombreux sites internet de vente de pièces détachées et d’après-vente auto qui ont mis la main sur 20% du marché global en France.

Cette tendance est en croissance ces dernières années, et va certainement connaître une nouvelle embellie grâce aux sites mobiles de plus en plus nombreux proposant des prix compétitifs et des services de plus en plus efficaces.

 

Le taux de satisfaction de l’achat sur internet atteint allègrement les 84% contre 77% dans les points de vente du réseau physique, ce qui tend à montrer que la commande en ligne a encore de beaux jours devant elle.

 

On remarque que la part des pneus représente pratiquement la moitié des pièces de rechange recherchées par les internautes (48%) ce qui laisse présager une réelle opportunité pour les garagistes indépendants qui allient présence sur le web et offre de services de proximité.

 

En résumé : il est évident que ce marché va se développer de plus en plus dans les années à venir. En tant que garagiste indépendant, il est important aujourd’hui d’avoir une réelle présence web pour être trouvé par les internautes, puis de pouvoir les faire venir en magasin. Votre proximité et les services que vous proposez sont vos atouts, mettez-les donc en avant sur votre site !

 

Je vous laisse regarder l’infographie ci-contre pour voir tous les résultats de l’étude 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire également :